Du Conseil permanent de la CÉCC

Mgr Bourgon reçoit deux nouvelles nominations au service de l’Église au Canada
Depuis sa nomination comme évêque, Mgr Robert Bourgon ne chôme pas. En plus d’être évêque d’un énorme diocèse suite à la création du nouveau diocèse de Hearst-Moosonee, on lui a récemment confié des postes importants au sein de l’Église canadienne.

Ainsi, dans une lettre datée du 22 août dernier, suite à la recommandation du Comité exécutif de la CÉCC, le Conseil permanent a nommé pour trois ans (septembre 2019–2022) renouvelable, Mgr Robert Bourgon comme membre
consultatif du Comité permanent pour le ministère responsable et la protection des personnes mineures et vulnérables. Ce comité a été établi suite à une résolution de l’Assemblée plénière des évêques du Canada et a comme mandat la prévention des abus sexuels et la mise en œuvre constante des lignes directrices de la CÉCC publiées en octobre 2018 intitulées Protection des personnes mineures contre les abus sexuels : Appel aux fidèles catholiques du Canada pour la guérison, la réconciliation et la transformation.

Dans une autre lettre datée du 17 octobre dernier et signée par Mgr Christian Riesbeck, Modérateur du Tribunal d’Appel, Mgr Bourgon a reçu un mandat de trois ans à titre de Vicaire judiciaire du Tribunal d’Appel du Canada à compter du 1er janvier 2020. Ce tribunal entend les causes de déclaration de nullité de mariage. Mgr Bourgon exercera son mandat conformément au droit canonique et pourra même nommer des juges pour des cas déterminés.

Nous sommes très heureux que les évêques du Canada accordent une si grande
confiance en notre évêque.

Jean Beausoleil, diacre permanent,
chancelier Diocèse de Hearst-Moosonee

Langue: